Au cœur de la maison d'enfance d'Anna Garrigou, dans un placard sous l'escalier, dormaient  des appareils photo d'un autre temps ainsi que des plaques de verre où étaient "imprimés" des portraits de personnes vêtues comme ses arrières grands parents...

Anna a alors pénétré un monde inconnu qui l'a fascinée. Elle s'enfermait dans ce réduit des heures durant explorant ce matériel énigmatique...

Son père filmait  la famille avec sa caméra super 8. Il montait ses films avec une visionneuse manuelle et de la colle puis imaginait des génériques animés image par image. Pour Anna c'était magique.

​Pour imiter son père,  elle dessinait sur du papier calque afin de créer des diapositives et organisait  des soirées "cinéma". Ensuite, éducatrice de jeunes en difficulté, puis bibliothécaire pour la jeunesse, donc imprégnée  par le monde de l’enfance et des images,  elle a toujours cultivé l’imaginaire.

​C’est  en 2008  que  la passion de photographier s’est enfin libérée d’une façon exclusive et  indispensable et c'est vers les découvertes humaines que sa sensibilité consciente ou instinctive l’entraîne et  en particulier vers la féminité.

Toutes les techniques intéressent Anna Garrigou. C'est pourquoi elle possède un certain nombre d'appareils photographiques : APN, plusieurs polaroids, chambre photographique 4x5 et 8x10, moyen format argentique, stereo  realist custom, etc. La belle mécanique est de mise dans sa petite collection.

Remonter aux origines de la photographie lui est venu naturellement.

Sa première intention ayant été de photographier en argentique la curiosité l'a entraînée vers des techniques qui élèvent chaque photographie au rang d’œuvre, chaque tirage étant unique.

Très manuelle elle ne peut appréhender les choses qu’en ressentant des émotions, celles des premiers inventeurs ainsi que celles de  la force de l’antagonisme qui existe entre peinture et photographie.

La vidéo de l’américain Andrew O’Neill sur ses tirages au charbon a été déterminante. Anna Garrigou a admiré le modelé et le relief de la gélatine pigmentée.

L’étude de plusieurs procédés alternatifs, cyanotype, charbon, oléotypie, van dyck, gomme bichromatée, etc,  lui permet de rechercher  la technique qui lui correspondra le mieux…

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now