Harry Gruyaert décrit la photographie comme une expérience physique, un  état  d’excitation, un  plaisir sensuel  et vital, une façon  d’être plus présent au monde, moins vulnérable, voire une thérapie.

«Il s’agit d’une vraie bagarre avec la réalité, une sorte de transe pour enregistrer une image ou peut-être tout manquer. C’est dans cette bagarre que je me situe le mieux.»

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now